Qui sommes-nous ?

Les auteurs de la Brèche sont un collectif de prétendus écrivains décidés à prendre la parole dont ils leur semblaient que personne n’était en mesure de le faire à leur place.



Le Sous-Lieutenand’ès Pontif est à son grand corps défendant le futur maître à penser des futures génération/de centaine de génération/ des générations à venir. L’obsessivgenius du XXIe que chacun saluera d’une léger dévissement de la casquette, a bien l’intention de faire ricocher contre les murs de la caverne crânienne/de l’entendement le caillou de la bêtise jusqu’à plof ce qu’il finisse par tomber dans la pissotière à l’arrière/in the back.

« En déclarant que la vérité était adéquation entre la chose et le discours sur la chose on a érigé le pléonasme comme mécanisme structurant de nos sociétés: nous avons ouvert la voie au kitsch comme vecteur de connaissance et établit que la répétition des modèles était un critère de valeur. »
Écrits de guerre vol. II ch. 1 p. 564

Maniant le concept et la pensée dialectique en virtuose, le Sous-Lieutenand a des inflexions amères pour les savoirs dispensés par les vieux professeurs assis sur leur culs au-delà de toutes les mesures de la sellette, et une intonation héroïque pour prédire l’évolution de les spaces.

S1mio-mustyk déconstruit le langage et la pensée par le parjure simiesque pour donner à voir les images de son esprit malade, incapable d’approcher le monde par le concept il en est réduit à émettre une parole émiettée. Ancien tel le très vieux Bluesman qui avait dit être plus vieux que le premier regard des shimpanzés et que la première gouttes des volcans : le monde ? il l’a vu naître et s’abandonne à chacun de ses souffles.

Yssam Rulco est le troisième auteur de la brèche.

Les premières performances liTr d’Alg’XYA9cSwampSon II consistaient à réciter des poèmes,
« Le pain
pullule D’un bonbon
qui atténue les désirs »

dans les chiottes d’un starbuck café. L’acoustique n’était pas mauvaise, la résonance permettant de grandes variations de la diction à moindre effort.
Depuis que des policiers lui confisquèrent son cahier lors d’un contrôle d’identité pensant y trouver les données de son gang, Alg’Xya9cSwampSon-II a choisi de se mettre sur la Brèche et passe à présent de chambres d’hôtel miteuses en chambres d’hôtel miteuses, préférant pour ses contacts avec l’extérieur le format numérique plus safe pour ses expérimentations
Contre le grand complot éditolittéraire à l’égard du signe qui dévoile les mensonges des veris impo’tantes pipoles Contre la culture du consommable
Pour la consommation des cultures.

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Qui+sommes-nous+%3F&url=http%3A%2F%2Fmangr0ve.com%2Fqui-sommes-nous%2F&via=">">Tweetez
0 Partages