Hiérologie de Stef’

« Mon Archéologie boueuse »

On mesure la grandeur d’un peuple à celle des tombes qu’il se construit.
TuuutNozes IV/2, vers -1500, 15h37m12s

[Les parties endommagées ont été ignorées]
Cî siégeant, j’en prends mon parti. Je suis né et ai grandi dans le Cimetière du web terre peu propice à l’émerveillement d’une enfance heureuse.
J’y courais,un parmi d’autresfossoyeurs, chiffoniers, toute une tribu de sampleur-kolleur, remplir nos bidons usagés, la terre giclée entre nos orteils couvrait nos jambes d’éclaboussures. Notre plancher est un champ dont on a retiré le bouchon,
Un terrain de jeu où l’on s’interrogeait sur la vérité des mythes, ce qu’il y avait au-dessus du brouillard. À la recherche de ce qui nous pourrait servir à échanger contre un .gif ou un Ebay,

à colmater sa case comme on ajoute du sable à un château.

à prévenir l’invasion des eaux.

et sur ma terrasse j’observe la terre cracher un peu de son eau pour noyer un début de basilic bientôt le moisir. Mâchant un coléoptère ou cafard qui se débat encore Je soupire d’aise et recommence à guetter le ciel. Il fait bon vivre ici, on ne manque de rien, ne peut tomber plus bas.
Ciel et terre, #000000, cependant que la lumière semble se réfléchir sur chaque surface sans être émise d’aucune, Dans les nuages? un audiorage perpétuel se répercute des conversations incohérentes qui s’y interrompent. J’ai appris à ne plus y faire attention : le vrai monde, est en bas.
Sur mon bout de réalité, l’impression de me noyer (vivre ici c’est d’abord apprendre à ne pas glisser, marcher sur l’eau). Je fouille la terre à la recherche de déchets : quelque rareté pour ma collection et les mauvais jours enfonçant jusqu’au coude mes bras pour tirer avant qu’il ne coule, trop lourd, l’.html, une épaisseur minime 0,2 ded’octet sur 5. Et je tirais ce qui ressemblait à un article : « Pourquoi la tournure autoritaire du gouvernement dénote leur incompétence ? » Mieux, un hyperlien mort qui n’était pas très loin. Et de liens morts en liens morts malgré quelques fausses pistes et culs-de-sac je trouvais KingaKing spécialisé en Bop, Free Jazz et Funk-alt, et (quality) G-funk. Je prends. Tout autour des “thx a lot bro” “good add, thx.” s’étouffaient dans la moiteur ambiante. Je remontais ces pistes juteuses, au format .flac, valaient beaucoup mais ça prenait de la place, c’était dur à échanger et dur à conserver.
La piste s’arrêtait là :

Sujet : Awesome !
Date : lun. 15/06/2016
De : marthax4624@hotmail.com
Pour : Ptibou2chocolat72@hotmail.fr

Hey long time no see,
Look at this awesome website ! http://www….
Bye, Jenny

Toutes les suggestions facebook que tu jugeais impropres à apparaître m’ont élevé et à mesure que vos états se raidissaient nous avions accès aux pages effacées, torrents taris, VPN effondrés. Je les voyais s’écrouler, percer à travers la brume qui me servait d’horizon. Devinrent la raison de notre existence.
Ne croit pas cependant que je suis un sauvage : je sais que les récits divergent mais qu’en gros Dürer, homosexuel ou non, a quatre femmes 12,10,6ou3 enfants mais tous s’accordent pour dire qu’il fut l’un des précurseurs de l’idéologie nazie ; Bootsy Collins (1951-2023) n’était pas assez bon pour jouer dans le groupe de Brown et que le Loup de Tasmanie s’attaquait parfois à l’homme [référence nécessaire]. Q’importe, il me semble que les chutes sont dictées par un algorithme trop aléatoire.
Cependant,
Dans mon bout de réalité il arrive qu’un colis de Dieu ;C’était un jour… je devais avoir une dizaine d’années […] quand à travers les nuages qui dominent le pays, l’appel du destin surgit du ciel. Une forme d’abord nébuleuse vacillait se détachait, puis ce bruit : hurlement caractéristique de l’acier et de la fonte qui se tordent avant de rompre. La superstructure sombrait, lâchait comme on égraine, avions en papier bombardiers avions de chasse
, basculent en météore comme une noisette enrobée de cumulonimbus fondant petit-à-petit avant de toucher le sol s’y enfoncer lentement.
Je courais donc remplir mon bidon (Une eau un peu trouble coupée de vomissure brune épaisse sur la langue râpeuse au palais. Qu’importe). cependant que le porte-avions agonisait toujours. un pied dans le vide l’autre encore agrafé aux nuages.
Une heure plus tard,
on le vit chuter en silence. J’observais la chute me mettait à courir à travers mon village.
Les premiers arrivés arrachaient plaque d’acier après plaque d’acier pour rentrer et collecter ce qu’on trouverait là, je faisais le tour cherchant l’endroit où la carcasse devait être à vif… Sur le seuil l’acier dégageait une odeur presque insoutenable. De longues plaques de moisissures s’étendaient sur les murs, jusqu’à la surface de l’eau se couvrait par endroits de fines couches brunes ou verdâtres, si spongieuses qu’au moindre contact elles se dissolvaient. J’entrais.

18;48 André, orthophoniste : C’est trois nains qui vont à la mine…
18;48 Stephanie : la tête comme toi.
18;50 André, Toulouse : Fort jolie tête si j’en crois les photos, j’ai de la chance 😉
18;51 Stephanie : original -_-‘
18;53 Stef’ : comment tu vas ? 🙂

Dans les couloirs ruisselants : j’étais seul et j’entendais résonner les derniers échos oubliés de conversations évanouies. Bientôt.il n’y aurait que le silence
L’intérieur du porte-avion.humide regorgeait un stock inépuisable de visages langages parures symboliques et babioles rhétoriques, insupportables, comme cette odeur, au sein d’une forêt.jpg placardée d’avis de recherche [amis/plan cul], à la fermentation trop longue. Au bout du couloir un rayon de lumière posé là à travers l’embrasure du titane, m’attirait vers […]
Deux avions de chasse tendus. Je m’approchais des cockpits, les corps vides de crashtestdummy abandonnés entre un clavier QWERTY, [fragment manquant] des .jpgs mal compressés partout.
J’ouvrais la capsule-surprise en retenant mon souffle : Me voici Jean_Michel_Célibésincère.Id ou dans l’autre cockpit : Stephanie_mariée,_libertine/coquine.Id (elle avait longtemps hésité entre les deux), moi pas. Libertine et coquine : je prends. Je me relevais en écartant de mes cuisses le joystick « ADD ». [fragment manquant]
j’y trouvais l’AWAK, un disque tournant au-dessus de, gris métallisé, le mélange rutilent de fin du monde, d’un starfighter et de l’hélicoptère postmoderne.
Sans doute sentis-je ;
Du fond de mes entrailles s’éveiller les lueurs chaleureuses du premier feu
Dansent encore en mon esprit les ombres de l’idée qui devaient s’étendre sur toute la boue du cimetière.

Princesse des décombres

« Et j’établis mon règne dans les ruines d’Attractive World corrompu »
N/A, Murmure sur un circuit imprimé, vol. 2 p. 274, N/A

Ci-siégeant le disque de l’AWAK, tourne en permanence dans le dos de la princesse des décombres nonchalamment installée au trône, son regard dicte aux équipes de Scavengers prosternés en une haie d’honneur humide et tachée dans la flotte autour d’un long tissu rapiécé flottant à moitié, le prochain crash.
Et
Fluxèressess pétrifié au plafond ne profère aucune parole écoute tout ce qui se dit. La tête déboîtée, les paumes de la chauve-souris octopodes agrippaient le plafond, tandis qu’il se tord le cou il semble un de ses atours : oreilles dressées et deux brelans d’yeux sans pupilles Une araignée au plafond à la manière d’un rival soumis regardant les suppliants aux bras chargés d’offrandes, ou sa maîtresse d’élection.

10:05 Ràc20 : T’es un conréac si toi aussi tu trouves que les pogues c’était mieux que leurs cartes LotipoAime/Partage si tu es “réacà20ans”

Et
Introduit par un subalterne dans un ancien hangar où l’on négocie le troc après avoir payé ses respects, Une porte sur la droite entrouverte attire (le regard), discrètement on tend le cou pour apercevoir des apprentis absorbés par un puzzle sans mode d’emploi, et sur les murs de cette salle plusieurs essais sont accrochés, différentes tailles d’ensembles aux nuances diverses chaotiquement assemblés sur fond bleu (Les enfants ont les yeux rougis et le dos aussi tordu que leur esprit courbaturé à force de chercher la solution à cette énigme).
on discute de ce qu’on pourrait obtenir pour une si belle pièce. Distrait un instant par une fenêtre face à l’entrée, où un HDrip d’Utopia-s3e2_Finnish_Subtitle.mkv

15:12 GGxxl : J’ai fait écouter l’OST du jeu à mon petit frère. Le lendemain on recevait une PS1. Il lui a suffit de trois jours pour finir les six volets. Maintenant, il dort
15:27 MagikaBoris : « il lui a suffit de trois jours pour finir les six volets » lol, honnête
on surprend son interlocuteur penché en train de charger les métadonnées du vélo, poser des questions auxquelles on répond machinalement : Un Lebon Coin vendu 40. — Entendu qu’aimeriez-vous en échange ? — C’est sans doute beaucoup demander mais j’aimerais depuis longtemps un nomade, j’ai fait don d’un dw_360p de Gimme More, Brit… — Je vais voir ce que je peux faire ». On restait seul dans le hangar avec son vélo englué, pensant qu’il pouvait rapporter,et sa main posée sur le cadre semblait le caresser sans bouger,
et son esprit, le souvenir de la vidéo
et la cible du lien supprimée sans être exceptionnelle était un petit bonus. Le négociant revint, à sa peau épinglé un carton y est écrit Aurélien _Menu_vendeur_Auchan.Id
Je vous propose un Sony, Ebay, 25. Comprenez qu’au vu de la demande il faudra compléter l’acompte pour toute la durée d’exploitation. Aurélien_Menu_recherche_aventure.Id lui place entre les mains le casque. Large sourire: « Que pourriez-vous apporter à la communauté d’Attractive World ? — Eh bien […]
Vous ne pensiez tout de même pas…

Vélo Bon État TéciBYKE
Date 12 février 2018
Quantity 1
Vendeur :Técibyke Colorado 156 407
Price $ 372
99,4% Positive Reviews
Item Condition : Neuf
Caractéristique 480 021 ded’octet, 26 inch
Type : TéciByke
Marque : Not Specified
TVA : Doesnotapply

Casque Neuf
Date 5 juin 2004
Quantité : 2
Vendeur : Martin Le Malin
Prix : € 87.45
89,56% Positive Reviews
Item condition : Neuf
Caractéristique : Non renseigné
Marque : Sennheiser
TVA : Doesnotapply

23:44 Hype Squal : Please, too much leech: Seed.

Ils rédigèrent sur une boîte de mouchoir déchirée le visa d’exploitation à l’amiable. « Quelques heures parmi les arpenteurs de la Reine. Un contrat standard et sans renégociation sur les fluctuations de la demande, comme cadeau de bienvenu. » Aurélien_Menu_Nancy(62).Id lui adresse sa moitié et d’un sourire poli

<span> Merci, </span> pour votre achat. <br>

Expert prêteur sur gage

« En 2015, le patrimoine mondial de données atteindra 8 zétaoctets (1021 octets) »
https://lejournal.cnrs.fr/billets/le-big-data-est-il-polluant

Les entrailles du porte-avions partiellement démantelées grouillaient d’activité. Les subalternes de la Princesse des Décombres, archivaient les objets. En consignaient les métadonnées ; vérifiant qui avait quoi et préparant les nouvelles vagues d’offres. Toute une aile servait à stocker les ded’octets des biens à échanger, stockés préparés, chaque donnée collectée et ajoutée à l’AWAK.
Jean_Michel_Poto.Id avait souhaité une nouvelle .Id qu’il avait négocié au même ratio que la précédente : quelques heures de recensement. Des biens publics qu’accumulait la Princesse des Décombres, beaucoup venaient de la dernière salve : plutôt que de travailler pour rembourser l’emprunt de l’.Id dont ils étaient usufruitier beaucoup choisissaient d’hypothéquer les ded’octets de leur maison : bidons tôle ondulée et casseroles d’occasion qu’il fallait vite graver sur le disque de l’AWAK. Poto se penchait donc sur la surface de la disquette, une capacité de quelques gigaded’octets, dans la main, la vidéo supprimée avant d’être réuploadée par le propriétaire des droits, il gravait en vitesse une .Id pour le .flv en 360p mais une perte importante au niveau de l’audio […] fatigué d’être tant penché pour écrire si petit il vérifia que les métadonnées qu’il avait ajoutées fonctionnaient.

Value1; 0,458 ded’octet
Value2; Var: time = 380minute x j-Exploitation
Value3; TVA: 2- x 0,8demande.
Owner; 000Ded’Princess.xId’ < Théo_Lopes.Id
Date d’ajout; Var : absolute time = 123 45532 0999 43. 4432 44781 89h

Jordan_Gendarme,_magasinier.Id sur sa droite tendait déjà la main pour stocker la vidéo dans les réserves. Sur sa route vers l’emplacement 456 allée ZZM, il croisait beaucoup de collègues ne s’adressaient pas la parole, tous occupés à calculer leur destination, selon le code chiffré de l’.Id attribuée à l’item. L’habitude les rendait performants, et prompts à piocher, entreposer toutes sortes d’items, devinant d’un simple regard l’.Id fraîchement ajoutée donc leur mission. Ils parcouraient, comptant leurs pas, puis l’abandonner sans mépris ni exaltation déplacée à sa place désignée sur les rayonnages. Souvent ils imaginaient, (!rêvaient) plutôt : de regrouper les doublons voire apprendre à les fusionner, archivant moins précisément les items moins individualisés, en finir avec ces vieux systèmes d’archives, concurrents et dépassés, imparfaits, ils seraient alors au service de l’œuvre plutôt que de l’item ;
oubliaient tout cela alors que
Jean_Michel_Poto.Id sur son plateau d’aluminium manquerait bientôt d’espace, levant les yeux il voyait un petit satellite percer la brume pour s’écraser en un endroit qu’il ne pouvait voir. Une étoile filante à la trajectoire aimantée vers la boue

Posséder ?
Copier ?
Dominer ?
Non, #créer
#œuvrer
#échanger.

Roi caravanier

« De ce devin aveugle, mais toujours aussi lucide,
Car c’est le seul être à qui Perséphone, après sa mort,
Ait laissé la raison ; le reste n’est qu’ombres flottantes. »
Mügler Frédéric (trad.), L’Odyssée, Lonrai, Actes Sud, coll. « Babel », 1995, Chant X, p.185 v.493-5

Je faisais le tour et tandis qu’ils arrachaient l’acier je leur fis signe
espace vide espace vide Ils regard\u00e8rent un instant ma .Id comme on regarde un fœtus inopin\u00e9ment d\u00e9couvert dans son œuf (/u00e0 la coque) j’ajoutais « Si vous voulez une Aïdee comme moi, je suis prête à partager : il suffit de me rendre service. Il s’agit [fragment manquant] Il faut faire vite, nous sommes les premiers arriv\u00e9 s […] » Je les menais au hangar et […]
Ci-si\u00e9 geant, je savourais la paisible circonvolution du disque sous mes orteils avant d’(entr)ouvrir la bouche :
espace vide « Je vous offre le monde ! […] En s\u00e9curisant l’entr\u00e9e /u00e0 Attractive World […] le monopole. […] On \u00e9change contre des faveurs sur la dur\u00e9e d’exploitation[fragment manquant] l’AWAK emmagasine la signature de toutes les .Ids, […] chacun d’entre vous r\u00e9pertori\u00e9 […] on distribue[…] /u00e0 la fin […] tout /u00e0 port\u00e9e de main […] permet d’en collecter d’autre […] r\u00e9pertorions […] \u00e9changeons /u00e0 leur tour. Avec de l’exp\u00e9rience […] cibler […] emmagasinera encore et encore […] croissance exponentielle […] Redistribuer et indexer la valeur des objets sur la demande et la dur\u00e9e d’exploitation plut/u00f4t que sur…Par exemple […] Eh bien[…] contamin\u00e9s[…] indexer, \u00e9changer, encore r\u00e9cup\u00e9rer, indexer de nouveau et \u00e9changer encore […] tout /u00e0 nous […] abolir la propri\u00e9t\u00e9 […] notre profit […] le monde! donc. »
David_pilote_de_ligne.Id « mais[…] »
Samanta_urgentiste.Id
Cameron_Psychiatriste.Id
Jean_Paul_Comedian.Id
Vivien_Infirmier.Id
Frank_Journaliste_charg\u00e9_de_r\u00e9daction_/u00e0_<span>_Direct_Rio des_landes_<span>.Id
K\u00e9vin_orthophoniste,_recherche_:_homme.Id et
Donovan_Pluriel_c\u00e9libataire_conseilleur_commerc[…]

La premi\u00e8re pierre /u00e0 l’\u00e9difice qui devait changer la face du s\u00e9pulcre.

Roi caravanier (absolute time = 123 45532 09…etc…)

« Cette rupture, […] ce hiatus, qui apparaissent entre ces deux moments directement contigus d’une biographie, et au-dedans desquels, justement, se structure tout le roman, n’entrent pas dans la série biographique temporelle. »
Bakhtine Mikhaïl, Olivier Daria (trad.), Esthétique et théorie du roman, Paris, gallimard, coll. « tel », 2016 [1987] p. 242.

Ci-[…], les travaux amorcés tout juste dans les couloirs, l’opulence émergeait de la mare avec elle, mon trône
et son messager immobilisé, deux brelans d’yeux stériles pour jurer allégeance à Stéphanie_libertine_et_coquine,_Princesse_des_Décombres, _expert_prêteur_sur_gage,_Roi_caravanier.Id, ailes repliées et oreilles tendues à tous les sons fixant à jamais la quadrature du cimetière.

16:04 Gorgojiipsii : Acidcore mentalcore hardcore hightek darkpsy et de la trans quand le Soleil se lève, derrière les platines et le dj en contre-jour progressif, l’aube rosoyante étend les bras comme pour enserrer tout le paysage avant la rupture. Avec un taz c’est pas mal, mais je préfère cent fois le Lsd plus de contrôle et plus stimulant intellectuellement. Je te conseille d’y aller dès le début comme ça tu peux profiter un peu des alentours avant de danser. Je te souhaite de t’éclater !
[*Edit : Message supprimé, “contenu offensant”]

Ci-siégeant, Regardant le ciel l’audiorage perpétuel semblait me narguer. Et je souhaiterais qu’il y eût d’autres mondes pour étendre mes conquêtes.

Vous connaissez peut-être : Hugh Jardin, Sally Dupont, G. Bitter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.