Saison 7, Transubstanciation

Il lui disait des choses telles :

Nous survolerons les surfaces des lunes de coton, s’étendant à perte de vue. Il y aura, quelques rangées de sièges plus loin, une instagirl immortalisant (5 secondes) son front, incluant quelques passagers comme s’ils sortaient de son front.
Mais nous n’y ferons pas attention alors. Je ferai de toi une déesse.
L’hôtesse (nous) proposera des en-cas payants: aumônière de poulet, fajitas aux œufsnous tire un sourire, puis des cartes à gratter, caritatives et économiques Pour une achetée ! la deuxième offerte ! possibilité de gagner 1 million d’euros. Le surréalisme du discount étouffe un rire.
¡Puisses-tu m’accepter ton serviteur ,
tel aux tracés naturels se substituent les carrés des villes et les courbes de la côte amplifiées par les ravalements de façade en accentue le contour sinon le relief ; nous serons sans aspérité feignant d’ignorer que c’était pour nous asseoir sur le siège tremblotant du chiotte que nous remontions l’allée centrale.
Personne ne veut non plus de la sélection de goods duty free, l’hôtesse ne parviendra plus à taire son sourire que nous prendrons, lui aussi, pour nous. Je chanterai ta chevelure illuminée par le soleil et tes épaules délimitées/auréolées les frontières de ce royaume auquel je me suis voué.puisses-tu m’accepter ton serviteur, le monde sera ton sanctuaire j’y renoncerais presque à mes rêves d’annihilation. Tant ici c’est l’univers étal et paisible que je contemple, sublime félicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.