Sénilité du désir

Pour la plupart des hommes le désir fait office de juge ; certains le placent en accusé, il leur faudra recruter tout un lot de personnages, beaucoup de personnels, pour rendre justice à la conscience se décider.

Et le prêtre poursuit :

Car vous êtes un vallon, la pensée un ruisseau qui le creuse à mesure que vous vieillissez.
La sénilité de ceux qui furent peu frustrés est de se fier aux désirs pour interpréter l’objet. Les frustrés et les pauvres, eux, prirent l’habitude d’économiser leurs désirs se maintiendront toujours en frustration.
Quoi qu’il en soit le ruisseau a creusé le vallon fertile en crevasse asséchée par l’habitude, la rivière ne se trouve plus de nouveaux chemins où faire sont lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.