Saison 3, Où mène la renaissance…

Il faisait encore un peu froid mais les journées s’allongeaient pour plus tard se prélasser à la lumière ; enfin le matin existait, au moins pour ceux qui se lèvent
Elle avançait, un sweat trop large pour seul vêtement, bientôt empestant l’humidité le renfermé la clope, avec assurance féline feinte immanence. Ses pieds épousant le plancher se courbaient en profils d’aubergines pastel(good luck with that). Et son expression, calme assurance d’une absolue élégance (l’arc de ses doigts mi-ouverts échappait aux manches) avait le raffinement d’une amazoneelles effraient les faibles, mais les forts savent. Surtout rinçons-nous l’œil elle ne portait pas de culotte quand elle s’éloignait de l’angle du lit,
au premier plan tordure de drap pliure des draps.
et dans La courbe de ses jambes, moindres hésitations moindres pensées un cours d’eau inscrivait dans ses gestes inflexion de la jambe inclinaison du cou ou la voussure des hanches. Légèreté d’un esprit neuf, une incarnation nouvelle pour qui sur son mobile prendrait des notes :

Hier soir une inconnue qui lui faisait suffisamment confiance pour lui confier, par-delà la marée, cette bouteille bien vidée disait
Fuck dis bitch !

Maintenant, les vapeurs du café, (car le parfum aphrodisiaque qui l’entourait n’était pas encore dissipé) rougeoient un prénom, lorsqu’elle demande sans détourner le regard des cartes postales, sans décrocher les ongles des lettres sur le mug Qui est Natali ? Oh personne. Et pourvu qu’elle se casse avant d’avoir bu tout le café.
Elle agissait comme si : partout chez elle. Et moins de clairvoyance ferait de nous des aimants admiratifs de son tempérament aquatique en toutesSaisons : jusqu’à la renaissance, les étapes d’un cycle,
car si de près cela paraît la fluidité d’un fleuve, ce sont les saccades d’une cascade.

Avant de découvrir qu’elle sucrait son café et pire encore, ne le concentrait pas assez, elle-même pas tout à fait à ce qu’elle faisait, zappant peut-être, de l’index POURQUOI BOIRE DE L’EAU CHAUDE PASSE LES MOTS DE TÊTES ? À suivre Sexothérapie avec une poupée gonflée à l’eau p. 56

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Saison+3%2C+O%C3%B9+m%C3%A8ne+la+renaissance%E2%80%A6&url=http%3A%2F%2Fmangr0ve.com%2Fsaison-3%2F&via=">">Tweetez
7 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.