Saison 2, Top 72 des (jeunes) filles qu’on voudrait retrouver au paradis

  1. Une mannequin de marque de parfum ou de sous-vêtement (ou les deux)
  2. Une femme dans le genre actrice hollywoodienne
  3. Une femme dans le genre actrice bollywoodienne
  4. Une intellectuelle névrosée qui ne desserrerait pas les jambes
  5. , Comblés comblés vos désirs seront satisfaits

  6. Aucune de moins de 22 ans Une gamine de 16 ans, je dirais bien 14 mais je ne vois pas ce qu’on peut faire avec ça.
  7. Une Chinoise distinguée
  8. Une Japonaise bien clichée
  9. Non, plutôt une idol de K-pop discrètement refaite. Les pommettes saillantes, grands yeux, lèvres fines et la peau plutôt blanche mais pas maladive non plus. Des petits seins et un cul plat ça me va, mais je préférerais que les fesses soient un peu rebondies. Pas trop de hanches. L’ensemble donne un air enfantin mais qu’elle n’arbore pas ce sourire niais en toutes circonstances !
  10. Une actrice porno quand je suis d’humeur vulgaire, avec des petits seins de préférence, c’est plus pratique, et pas trop âgée non plus
  11. Dans ma longue carrière d’écrivain blanc hétérosexuel des années quatre-vingt, j’ai toujours été (profondément) marqué par la ressemblance qu’il y a entre les mots « une » et « nue ». Peut-être est-ce mon amour de la belle langue et du calembour qui firent de moi un impuissant, car, dès lors qu’elle était « nue » elle n’était plus qu’« une ». Elle n’était plus la déesse que je désirais, mais seulement une femme que je possédais. L’amour se transformait en vil échange pornographique. Qu’il est difficile d’avoir « soif d’idéal » !

  12. Une autre qui ressemble à la gauloise superbonne dans Astérix ou Dora l’exploratrice
  13. Une quarantenaire brune avec quelques rides type CSP +, bien à droite et très calme. Entre nous la conscience, qu’elle, en couchant avec moi, a l’impression de se dévergonder. Serait bête comme ses pieds, et coincée du cul quand elle danse sur de la musique des années 80 en soirée, s’imaginant se laisser aller. Ferait l’amour en tailleur en me racontant sa journée : licenciements abusifs et réunions patronales. Elle aurait vaguement l’impression de se racheter, en s’abandonnant à la volupté « des sensations que vous ne connaissiez pas ». Liquéfiés ce qui la tenait en ce tailleur rigide.
  14. Une femme aux cheveux courts et châtains clairs vachement propres.
  15. Marie Antoinette, (ça fait deux d’un coup) habillée à la mode du XVIIIe, longue robe épaisse surchargée survendue, que je me plairais à détrousser. Et parfois, (les nuits de pleines lunes!) elle serait sans-tête.
  16. Une héroïnomane, avec qui je me piquerais et ferais l’amour laborieusement dans notre vomi.
  17. Paradise Virgin

  18. Une doctorante spécialiste de La terre, pas tout à fait vue du ciel : Des zones grises dans le partage agricole au Kashmir et de BDSM, pour compléter ma charmante collection. Cam girl et « youtubeuse beauté » féministe pour financer sa thèse
  19. et Une victime
  20. Une autre qui aime la sodomie, avec le cul propre la plupart du temps mais parfois bien dégueu. Si la vie n’en est l’occasion ; de nouvelles expériences !Essayez la sodomie : Paradise Virgin
  21. Est-ce qu’il y a le droit aux relations homosexuelles ?
  22. Si oui j’en veux un pas trop bien rasé mais pas barbu non plus dans le genre bellâtre mais pas trop, il parlerait plutôt bien mais surtout il aurait les fesses propres. Littéraire de préférence pas un de ces liberalfaggott !
  23. et un jeune musicien méridionnal un peu efféminé léger accent mélodieux sur les consonnes, mal rasé avec des basketts montantes
  24. Homosexualité : n.f.,

    • Moyen par lequel on accoucherait des choses de l’esprit.
    • Penchant narcissique à chercher en une personne du même sexe un objet d’amour proche de soi-même.
  25. Une femme épilée à blanc, startuppeuse dans le « bio » estampillé business compatible
  26. De par le fait, une autre poilue = moins vendue, (j’explicite le symbole). Elles seraient amies on ferait l’amour à trois.
  27. Déguisées

  28. Une hôtesse de l’air qui m’apporterait le petit déj’ au lit.
  29. Une nymphomane, parce que je commence à sécher Un ange ! Avec des ailes qui fonctionnent et tout ! Elle volerait en rond au-dessus du lit et je regarderais ses seins, son nombril, sa chatte pour écrire des poèmes où je me foutrais de sa gueule cui-cui
    • tu es jolie,
    • voici
    • mon quiqui

    (pour faire une rime riche)

  30. Paradise Virgin

  31. Une policière avec des menottes qui parfois se laisserait menotter au lit
  32. Une secrétaire, qui tiendrait à jour cette liste et ferait des statistiques pendant que je la prends en levrette sur le bureau (c’est toujours une levrette si c’est sur un bureau ?)
  33. Dans le genre déguisement ridicule pourquoi pas des collants électriques au-dessus des bottines sous un string rouge, le tout surmonté d’une petite tête blonde et juvénile au sourire aguicheur. Avec cette petite cape rouge qui flotte, le chaperon rouge ? un oiseau de passage ? un avion ? It’s supergirl !
  34. Une neko-girl.
  35. Une Égyptienne ! Dans le style Cléopâtre habillée en divinité hindoue avec six bras. Djinn qui aurait une autre tenue genre jean et t-shirt blanc (avec deux bras seulement et si le t-shirt est d’une autre couleur ça ne me pose pas de problème) qui me jouerait du Oud en parlant des Mille et une nuits, de Sindbad et de mythologie babylonienne, d’Averoès etc.
  36. Une femme en latex avec des armes à feu marcherait en appuyant très fort les talons « une femme indépendante et forte » quand elle a surtout du mal à marcher sur de si hauts talons en roulant du cul. Pour la caméra.
  37. Quand j’étais petitil y avait cette poupéetrès anciennetrès vieille (l’écrivain chevrotte un peu acoudé à son bureau. son visage tourné vers le vague évoque par intermitence un doux sourire, occupe la moitié du cadre) elle dégageait cette odeur de chose ancienne,de bois. J’aimais beaucoup cette poupée… avait dû appartenir à ma mère. Sa robe en plastique jaune et souple… j’aimais beaucoup la matièretrès sensuelle.

    Sous-Lieutenand’ès Pontif : On dirait Duras a.k.a. la plus conventionnée
  38. Une chirurgienne qui me diagnostiquerait un cancer après avoir joué au docteur, juste avant de m’embrasser fougueusement, car (mon dieu) je vais bientôt mourir. À ses heures perdues, elle réaliserait des films dont elle penserait qu’ils sont bons, mais seraient surtout ultratropcontemplatifs et pornographiques un peu niais.
  39. Paradise Virgin

    cartes postales métalinguistiques (vous allez adorer !) :

    « une » ressemble étrangement à « nue ». Comme si dans la langue elle-même il était inscrit que les femmes n’ont de valeurs que nue. Car lorsqu’elles sont une elles sont nues. Et inversement, leur valeur intrinsèque à la fois numérique et humaine ne s’apprécie qu’ainsi.

    Vous les avez déjà lues quelque part !:

  40. Une femme polymorphe qui ressemblerait à n’importe laquelle de mes ex selon ma volonté. Elles n’auraient pas leurs règles ! Feraient la vaisselle (Théologie : y a-t-il des éviers au paradis ? Pour le savoir :)
  41. Paradise Virgin

  42. Une teufeuse blanche à dreadlocks blondes, et des taches de rousseurs, serait super-mimi quand son exta est trop fort
  43. Paradise Virgin

  44. Une féministe qui me traiterait de raciste machiste, elle aurait une afro (afroféministe, get-it ?) ¡ou, ses cheveux crépus qu’elle ne coifferait pas lui tomberaient un peu sur le front tout en révélant sa nuque.
  45. Un·e transexuel·le
  46. Le saviez-vous mark 2.0 : « une » est l’anagramme de « nue ». Comme si dans la langue elle-même il était inscrit que l’indivisibilité d’une femme dès lors qu’elle est particulière (une et non pas LA femme) ne s’apprécie que nue ou bien que nous souhaitions immédiatement la voir nue.

  47. Une lesbienne très éloignée des stéréotypes genrés serait ma meilleure amie. Elle peut être fusionnée avec 42 mais j’aimerais bien que 42 soit hétérosexuelle, cela parait plus cohérent pour la construction du personnage.
  48. J’ai dépassé la moitié là, non ?
  49. Une femme à dread, noire à la peau si lisse qu’elle luirait à la lumière de l’éther parce qu’au paradis il paraît qu’il fait jour tout le temps. Ou alors ça consomme à mort et Dieu c’est un peu comme le patron d’un casino à Las Vegas.
  50. Paradise Virgin

  51. Une trentenaire rousse, végane exaltée qui commence à vieillir, acariâtre après avoir fait l’amour avant de fumer un joint, et semblerait ne pas prendre son pied en faisant l’amour
  52. Une politisée qui de temps en temps, avec 34, liguerait les autres contre moi,
  53. Une bibliothécaire aux lunettes carrées avec un chignon brun ultra-serré dont quelques mèches s’échapperaient. Pour faire l’amour entre les rayonnages (consacrés à la pornographie, cela va de soi) hurlant des obscénités parfaitement ridicules. ex : Oh oui ! Prends-moi grand fou ! Oh oui mets ta grosse bitte juteuse entre mes cuisses !
  54. Une experte en communication pour gérer ma com’ qui serait blonde avec les cheveux très longs et très frisés, toujours en sweat-shirt, avec un décolleté hyperflottant, le visage très fin, elle-même, ultra-mince et tendue en permanence mais drôle et cynique quand même
  55. Hatsune Miku, #logophilie.
  56. Hanna Faiza
    24 ans.
    1 438 miles away
    Work at : Mise en scène postmoderne
    Likes : voyages, littérature, discovering new people. De peur de rouiller, je ne bois rien en-dessous de 40° 😉
  57. Une femme en robe de soirée avec la peau lustrée par les crèmes hydratantes, contrairement aux autres elle serait pulpeuse avec un visage rond.
  58. Une autre en peignoir avec une coupe à champagne qu’elle siroterait du bout des lèvres sur un yacht comme dans les films où les coupes ne désemplissent pas. (ou alors les acteurs sont ivres morts)
  59. Paradise Virgin

  60. Une nudiste zadiste aux cheveux bruns et bouclés avec beaucoup de petits grains de beauté sur le dos et les fesses très rondes, qui puerait la sueur, elle, aurait des hanches et de la poitrine, ainsi, je l’associerais à une divinité chthonienne ancestrale et matriarcale « proche de la terre ».
  61. Une autre en leggings et brassière qui sentirait le parfum mais qui serait toujours essoufflée comme si elle venait de faire son footing.
  62. Tant que j’y suis : une elfe aux oreilles pointues, des feuilles pour cacher ses organes génitaux. Et lorsque de sa main gantée (de feuille) elle empoignerait mes couilles, ses vêtements s’ouvriraient comme les pétales d’une fleur. Il faudrait cependant encore défaire la boucle de sa ceinture (de cuir épais+2 armure
    +3 sexyness
    à laquelle est accrochée son épée en acier sylvain finement ouvragéeparade nuptiale : +10% de dégâts contre les ennemis du sexe opposé et son arc en feuille de bananierbombe banane : les flèches explosent au contact de la cible « boom ».
  63. Une bassiste carrément destroy [+ 33 = it’s a spoiler, mais tu le sauras peut-être jamais]
  64. Une nana qui n’aimerait que la musique classique, le métal et la littérature des XVIIe et XIXe siècles car j’aime le conflit
  65. Paradise Virgin

  66. Une autre, plus jeune, qui trouverait que je suis vraiment un génie, boirait mes paroles et ne cesserait de dire des trucs du genre « T’es trop forrrt » accent langoureux, telle les petites emmerdeuses dans les dessins animés pour fille qui sont beaucoup trop populaires au lycée.
  67. Candidate N° 53… Candidate n° 53 ? Miss France Nord-Pas-de-Calais… … … Merci Mademoiselle Candidate N°
  68. Une femme branchée zef qui me ferait carrément flipper quand elle me demande de faire l’amour devant son fils adoptif de quelques mois afin de donner une restitution, très sérieuse et très second degrès (beaufitude incluse), de la relation de Jack Kerouac dans Big Sur et pour être des parents exemplaires et fuckdesusteum. en écoutant de la Hard-Tek’. Écrit sur le mur Lol V. Stein with lov < 3 < 3 < 3 ! !
  69. at 14 février 14:44:41

    ! J’ai oublié quelque chose. Pour être dans le thème :
    Entre l’hiver et le printemp : la saison de l’amour. Car les femmes, plus proches que nous des saisons et de la terre, ont besoin d’être réchauffées. Et de la même manière que la terre revêt son blanc-manteau pour se protéger de l’air glacé les femmes mettent leur manteau pour se garder de la température. Mais il fait de plus en plus chaud et elles sont pressées de s’offrir en prévision du printemps, une fleur à cueillir, une graine à planter.

  70. Une vampire, dans le genre série pour adolescent (c’est possible ?) qui me mordrait et grifferait en me baisant comme Famke Janssen dans Golden Eye
  71. Une femme qui ressemblerait à ma copine du moment et j’aurais pu y penser avant
  72. Paradise Virgin

  73. Une scientifique en blouse blanche, je préfère les biologistes mais si elle est astrophysicienne ça va aussi
  74. Une maoïste laconique qui ne sourirait jamais
  75. Une femme panthère ! Parce qu’après tout l’éternité c’est long (surtout à la fin ça, c’est pas de moi, c’est Woody Allen)
  76. Une journaliste pour me poser des questions et commenter l’actualité
  77. Dans ma longue carrière d’écrivain blanc hétérosexuel des années quatre-vingt, j’ai toujours été (profondément) marqué par cette ressemblance entre les mots « une » et « nue ». Peut-être est-ce mon amour de la belle langue et du calembour qui firent de moi un ordinaire obsédé sexuel ? Paradise Virgin

  78. Une bouddhiste un peu stupide
  79. Une autre qui porterait une croix sans être vraiment chrétienne.
  80. -—> Sacré duo

  81. Une femme qui ferait du hip-hop style Us année 90 ou anglais année 2000, pour lui piquer ses punchlines, au passage qu’elle soit dj et gère la musique pour que je n’ai plus à m’en occuper.
  82. Une fille aux cheveux roses qui serait peintre, un mélange de Basquiat Pollock et tous les artistes que j’aime mais en plus novateur. Elle serait carrément perchée et géniale sans être névrosée, sans avoir besoin qu’on s’occupe trop d’elle, je l’admirerai et nous aurions de longues conversations avant et après avoir fait l’amour.
  83. Une autre aux cheveux violets métisse asiatiquocasienne, qui serait persuadée que je suis la réincarnation de Gil Scott Heron (ou du Christ ça me va aussi) et menacerait de se tailler les veines à la moindre contrariété sans jamais le faire
  84. Paradise Virgin

  85. Une femme aux cheveux rouges avec le nez pointu
  86. Une autre qui serait rasée d’un côté du crâne
  87. Une femme russe dans le plus pur cliché du genre, qui m’insulterait en cachette car je ne comprends pas le russe
  88. Une femme un peu plus ronde, pour changer.
  89. Une fille en sweat qui jouerait au jeu vidéo
  90. Une tsundere en 2d qui serait très moe très choupie.
  91. Je suis obligé d’en avoir 72 ? Est-ce que le forfait inclut les eunuques pour gérer ce bordel ?

Et toi quelles jeunes filles aimerais-tu (a)voir au paradis ?

Soyons en bien sûr, même au ciel nous discriminerons l’alpha de l’omega ! — Car en effet,
un nu, ça marchait moins bien.

Ès Pontif poiei this

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.