Le Cours de lecture

« Puisque les forces sont la vérité des vérités, nous ne savons que ce qu’on nous laisse savoir : nous ignorons sincèrement ce que nous n’avons pas le droit d’apprendre. »
Veyne Paul Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? Paris, édition du Seuil, 1983, pp. 101-102

Cî-siégeant, l’ennui prenait racine dans la nécropole. Et dans sa grande mansuétude Stéphanie organisa une Exposition_universelle.Id de ses dernières acquisitions afin d’en faire la promotion et d’instruire ses collaborateurs.
[fragment manquant] Partant du principe qu’un échantillon gratuit attise l’intérêt et pousse à consommer, en donnant l’impression de divertir.

Débat : n. m. concours élocutoire durant lequel deux sophistes ou plus tentent de persuader les spectateurs que leur(s) adversaire(s) est(sont) plus grand(s), donc plus malhonnête(s), sophiste(s) qu’eux. À l’issue du débat le plus grand sophiste est déclaré vainqueur, et le perdant, plus grand sophiste ; généralement à l’issue d’un autre débat animé par d’autres sophistes, invitant par l’exemple le public à se joindre à la fête en débattant à leur tour.
Il s’agissait de l’activité favorite des mammifères dominants de la planète Terre, ils s’y adonnaient en permanence au sujet des moindres détails et ne manquaient jamais une occasion de débattre. Si la discipline était peu rigoureuse et considérée très aléatoire, elle n’en était pas moins populaire et tant prise au sérieux que les gagnants de ces concours étaient souvent propulsés aux sommets des plus importantes institutions ou au cœur des réseaux d’informations, car l’on s’imaginait qu’un homme qui avait passé tant d’années à étudier afin de savoir parler de tout sans rien savoir ne pouvait qu’avoir des qualités bien supérieures à ses pairs ou détenir quelque supplément d’âme, une sorte de génie permettant de prendre les meilleures décisions pour tous en toutes circonstances à propos de tout.
Si codifiée qu’elle en devenait liturgique, cette cérémonie réussissait à convaincre les fidèles qu’il fallait toujours commenter le commentaire avant la chose elle-même et si possible même le commentaire du commentaire du commentaire… Étant entendu que la chose même, trop complexe pour ceux dépourvus du « génie », se trouverait bien quelque part par là. C’était là l’une des grandes réussites du christianisme. En effet, en donnant plutôt qu’un seul, quatre récits d’un même événement on ne se contentait pas d’en affirmer la véracité, on donnait surtout matière à commentaire, envie de « se faire son propre avis ».
Et très vite, on ne lut plus rien qui ne fut un commentaire, il paraissait même invraisemblable que l’on puisse faire quoi que ce soit d’autre que commenter, inlassablement le fait même de commenter.

Ayant achevé sa lecture publique, La Princesse_des_Décombres.Id comprit bien qu’un guide touristique extraterrestre était l’auteur de cet écrit. Elle en prit pour preuve que s’il parlait « d’une planète » c’est qu’il en avait vu d’autres. Par ailleurs, ce ton descriptif indiquait bien — Enfin¡ ce doit être quelqu’un qui fait « comme si » ! l’interrompit Jean_Michel_Poto.Id. L’on voit bien que cet extrait est franchement humoristique à portée critique, c’est-à-dire satirique, aussi… — Tu ferais un beau sophiste toi alors ! s’exclama Stef’.
Tous rirent de ce bon mot, et admirent par là que les aliens existaient bel et bien. Quelqu’un de si spirituel ne pouvait qu’avoir quelque faculté supérieure dans l’art du langage

et l’on se réjouit d’avoir pareil maître.

¡NOUVEAU! et en exclusivité, seulement sur mangr0ve.com, retrouvez l’intégralité du premier volet de la #sagaévènement du Cimetière du Web ! En suivant CE LIEN!
Découvrez également nos offres partenaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.