Le Miniouk

était la langue parlée en Atlantide, les habitants s’y appelaient les Miniouks et leur pays ? Ils le nommaient Miniouk.
Prononcée à voix haute, cette langue avait le pouvoir, de par ses inflexions et les mouvements de l’appareil vocal qu’elle provoquait, de réjouir le cœur. De là vient la légende selon laquelle les Atlantéens étaient les plus heureux des hommes.
On sait aujourd’hui que la société Minioukéenne a commencé à décliner, vers 9 500 av. J.-C. en même temps qu’elle rencontrait les pouvoirs méditerranéens et entreprenait de commercer avec eux. D’après les textes d’un historien contemporain de cette époque les Miniouks ne connaissaient ni le commerce ni la monnaie. Le concept de transaction leur était si étranger que certains échangeaient l’ensemble de leur bien jusqu’à leurs excréments ou les membres de leur famille.
Le dernier texte de cette civilisation qui nous soit parvenu est daté de cette période. Le grand prêtre (d’une divinité solaire bienveillante) y met en garde que « Si ça continue comme ça, » il creuserait un grand trou grâce à sa pelle magique, d’où jaillirait une fontaine qui devait mettre un terme à la civilisation Miniouk avant qu’elle ne se pervertisse ; ce qu’il redoutait le plus étant le dépérissement de la langue, que les Miniouks parlaient de moins en moins tant elle ne leur permettait pas de commercer ou d’exprimer la propriété.

Voici d’après les travaux des archéologues, ce que l’on sait de la langue des Miniouks  :
D’une grande capacité constructiviste, les phonèmes sont à concevoir comme des préfixes ou des suffixes utilisables seuls ou adjoints à d’autres afin d’infléchir le sens du mot ainsi créé. Le signifié n’exprimait pas un sens précis rendu par la décomposition du mot lors de l’interprétation, mais une vague synthèse du sens de chacun des phonèmes. Synthèse d’autant plus vague que plusieurs combinaisons étaient possibles. Le Miniouk fonctionnait par idéophones souvent mono ou dissyllabiques, quelques sons basiques étaient multipliés par d’infinies variantes de prononciation et un système complexe de diphtongaison que nos appareils phonatoires ont perdu la faculté de reproduire. Les spécialistes supposent que les Miniouks ne connaissaient pas les formes verbales, sans doute pas la moindre catégorie grammaticale ou syntaxique : les signifiants sont simplement juxtaposés et s’interprètent en grande partie grâce au contexte. L’ordre des mots n’importait pas, la ponctuation très différente de la nôtre rythmait le souffle pour une lecture à voix haute. Dans les dernières années de la République Atlantéenne, des réformateurs ajoutèrent un système complexe d’accentuation censé permettre une interprétation plus facile de l’écrit. À en croire le peu de succès qu’eût cette réforme, il semble que les Atlantéens préféraient, en dépit de toute clarté, laisser l’interprétation à leur lecteur.

Mi- : première personne, moi
-mi : à moi (datif, C.O.I.)
Pi- : deuxième personne, toi
-pi : à toi (datif, C.O.I.)
Mo- : pronom personnel du pluriel/tous, toutes
-tchi : objet de joie/(des philologues Miniouks paraphrase se terme par « contentement du cœur »)
Rah- : marqueur de l’exhortation
(-)louk- : départ
-no- : esprit/spiritualité/abstraction/sentiment/émotion
-si- : corp/concret/matériel
-lipi/lipi- : énonciation/proférer, dire
lipipi-/-lipipi : chanter, psalmodier
-poto/-poti : 1 cauchemard/songe négatif/démon
2 adjoint à un préfixe : abstraction négative
-topo : 1 rêve/songe positif/divinité bienfaisante
2 adjoint à un préfixe : positivité abstraite
Ou- : négation/non
-nou- : protection contre
I- : dedans/en/oui
-chi- : douleur
-t- : éphélsistique
-mou : suffixe négatif, mauvais, (populaire)(s’emploie à toutes les sauces pour désigner le goût d’un plat, l’humeur de quelqu’un, une idée)
-co : cœur
-o : suffixe d’insistance
A : ignorance (cf : “Mi a” = je ne sais pas)
-ouno : 1 ou
2 peut-être, exprime le doute
-ino : inspiration
-ki : nécessité/il faut
Chounoutoupoutou : compliqué (seul : c’est compliqué; adjoint à tout autre mot : chose enbrouillé)
-yo : avant
-yi : après
Tini : sommeil
" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Le+Miniouk&url=http%3A%2F%2Fmangr0ve.com%2Fle-miniouk%2F&via=">">Tweetez
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.